Aller au contenu principal
Photo d'Eglantine PLANTE
Eglantine PLANTE, DRH SUEZ Réunion
Mentor
Réunion

Eglantine PLANTE, DRH SUEZ Réunion

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

J’ai découvert la fonction des Ressources Humaines de façon théorique et pratique tout au long de mon parcours d’Ecole de Commerce à Rennes. J’ai eu l’opportunité d’exercer des stages longs pour me rendre compte des conditions réelles de la fonction RH en entreprise. A la fin de mes études j’ai d’abord travaillé en tant que conseiller recrutement pour une société industrielle dans le secteur de l’agrofourniture à Saint-Malo. Puis j’ai décidé de revenir à mes origines : l’île de La Réunion où j’ai signé mon premier CDI dans le secteur de l’intérim. Rapidement j’ai eu une belle opportunité chez SUEZ à La Réunion pour accompagner la politique de formation professionnelle active au sein de cette structure. J’ai pu évoluer sur la diversité des compétences et domaines RH au sein du groupe (recrutements, formations, projets RH, paie, administration du personnel…). Aujourd’hui j’occupe la fonction de Directrice des Ressources Humaines et ai à coeur de mener une politique RH de proximité avec les collaborateurs, dans un souci d’équité, de bienveillance et d’excellence dans l’entreprise. 

Pouvez-vous nous parler de votre expérience en tant que mentor de l’édition 2020/2021 ?

Rapprocher notre jeunesse, qui représente nos futurs talents de demain, du monde de l’entreprise est une priorité selon moi. Et l’action de l'association Entreprendre Pour Apprendre est un des moyens d’y arriver. Les jeunes s’impliquent de façon collective dans un projet commun, pour atteindre un objectif commun. Ils mettent en place une stratégie d’organisation, de répartition des rôles et responsabilités des membres de leur équipe, conçoivent un produit / un service pour une finalité ou une démarche commerciale. En laissant s’exprimer leur potentiel de créativité et surtout en étant acteurs de leur projet, les élèves développent des compétences qui seront facilement transposables demain au sein d’une entreprise - que ce soit la leur ou celle dans laquelle ils seront employés - ou d'une autre structure. 

Comment s’est déroulée la relation mentor/mini-entreprise mentorée, quel retour pouvez-vous faire de cette année d’accompagnement ?

Devenir mentor d’une mini-entreprise l’année dernière a été doublement enrichissant : d’un côté j’ai pu expliquer mon métier et mon parcours aux élèves et d’un autre côté, les élèves m’ont beaucoup apporté sur les difficultés qu’ils pouvaient rencontrer dans leur processus de création : des difficultés techniques certes mais aussi et surtout des difficultés relationnelles au sein d’un groupe. Finalement, les problématiques d’entreprise ne sont pas très éloignées de la vie de groupe qui se créé dans une micro-entreprise. C’est tout l’intérêt de cette aventure qui est un véritable laboratoire de recherches en ce sens.

Un fait marquant, une anecdote à partager ?

La soutenance orale pour la présentation du projet au jury a représenté un grand moment pour l’équipe projet les « Lumineux ». Elle a également révélé certains talents oratoires et les capacités de gestion de stress des élèves. Après des heures de répétition au cours desquelles toutes les questions imaginées en guise de préparation ont été posées, la soutenance s’est déroulée sans embûche à la grande surprise des camarades de classe du représentant interrogé. Nous n’avons pas remporté de prix mais malgré la déception, de très bons souvenirs sont nés de cette aventure qui a tissé des liens au sein du groupe. 
 

Vos témoignages
Pour moi, transmettre est capital pour créer des ponts entre chaque génération.
Photo de Sylvie SOUSA
Sylvie SOUSA, Resp. d'agence Alter Ego
Mentor
Réunion
En savoir plus